Sur les pas de Saint-Exupéry en Suisse

Une exposition sur le stand des Editions Cabédita

Vous saviez qu’Antoine de Saint-Exupéry est né à Lyon en 1900, qu’il a écrit, en s'inspirant de ses expériences d'aviateur, ses premiers romans : Courrier sud en 1929 et Vol de nuit en 1931, que son chef d’œuvre, paru il y a tout juste 75 ans, Le Petit Prince a été traduit en plus de 300 langues, que son roman Terre des hommes lui a valu le Grand Prix de l’Académie Française et qu’il a disparu en vol au large de Marseille le 31 juillet 1944. Mais saviez-vous qu’il a parcouru la Suisse de Genève à Lucerne et a vécu pendant deux ans à Fribourg dans sa jeunesse ?

L’exposition « Sur les pas de Saint-Exupéry en Suisse » relate l’histoire du jeune Antoine à Fribourg, la place tenue par ce passage dans son existence, ainsi que les traces et les souvenirs de ce séjour dans ses œuvres. De l’enseignement humaniste des Pères marianistes à la Villa Saint-Jean de Fribourg aux bords de la Sarine représentant l’ultime moment de son enfance, venez découvrir ce que « Saint-Ex » a appris à Fribourg, ce que la Cité des Zaehringen a fait de « Saint-Ex » et la place de la Suisse dans son œuvre à travers trois grands panneaux réalisés par les Archives de Fribourg. Cette exposition bénéficie du précieux concours de la Fondation Jean-Marc Probst pour le petit prince à Lausanne.

Trois historiens décryptent tout au long du salon ces panneaux : Evelyne Maradan, Jean Rime et Alain-Jacques Tornare, collaborateur scientifique auprès des Archives de la Ville de Fribourg, qui publient, début avril 2018, Saint-Exupéry en Suisse. Fribourg 1915 – 1917 (Editions Cabédita), préfacé par le neveu de Saint-Exupéry. 

Des visites de l’exposition sont organisées tous les jours par Alain-Jacques Tornare.
Rendez-vous sur le stand C 381 à 10 h 30, 14 h 30 et 16 h 30. 
(Durée 30 min)

L’exposition a été conçue par Alain-Jacques Tornare, Docteur de la Sorbonne, historien des relations franco-suisses.

Cette manifestation est soutenue par la direction du Salon du livre, les Archives communales de la Ville de Fribourg, la direction de l’Instruction publique, de la Culture et du Sport de l’Etat de Fribourg et les Editions Cabédita.
 

     

   

 

 

 

 

 
 

Top