Les visages de l’invisible

Les chamans immortalisés par Patrick de Wilde

Avec Les visages de l’invisible, l’auteur et photographe Patrick de Wilde offre un accès aux univers chamaniques déroutants de Mongolie, du Pérou, du Népal, d’Afrique Australe, de Cuba, du Malawi et de Corée.

Le Salon du livre consacre un « Espace chaman » à la parution de cet ouvrage et une superbe exposition issue de photographies qui rythment ce livre paru aux éditions... Chaman.

L'espace d’exposition est placé sous la protection d'un arbre de la connaissance, un charme de plus de 8 mètres de haut (déjà condamné à la coupe), dont le feuillage est recomposé de plus de 30'000 pages d’ouvrages (destinés au pilon). Cette performance artistique invite le visiteur à une réflexion sur la transmission et la consommation des savoirs, de la culture et de l’information.

L’espace est animé de conférences - données par Patrick de Wilde - d’ateliers, de performances artistiques et musicales, et propose une librairie chamanique regroupant une sélection d’ouvrages fondamentaux, récents ou anciens.

Dans la pratique chamanique, la plante est un guide respecté. Dans les cultures du livre, le végétal est le support traditionnel de la connaissance.

Patrick de Wilde permet une immersion au sein de rites ancestraux. Il offre la prouesse de réunir au sein d'un même ouvrage, un essai, un récit de voyage et un livre de photographie. Il s’inscrit donc dans le cercle vertueux qui relie les êtres et les végétaux. La boucle est bouclée.

 

Top