Edito

Vive le Québec, les billes et les fiiiilles

Pourquoi nous autres Suisses romands aimons-nous tant le Québec et les Québécois? Parce qu’ils font de la convivialité leur priorité, et qu’on en redemande.

Nous en aurons une nouvelle preuve durant les cinq jours du prochain Salon du livre et de la presse de Genève, dont le Québec sera un hôte d’honneur inspirant et chaleureux. L’important à nos yeux, c’est de partager avec vous - l’amour des mots, la passion du débat d’idée, la soif de découvertes et d’évasion. Ensemble : tel est le mot sous lequel le salon se place ce printemps. Ensemble, parce qu’ainsi on est plus fort. On rit plus, on aime mieux, on voyage plus loin. C’est ensemble ainsi que nous soufflerons les bougies d’anniversaire de maisons d’éditions qui nous sont chères comme La Joie de Lire, Noir sur Blanc ou les éditions des Sables, que découvrirons le « Nouveau Monde » à travers une exposition de Jean-Marie et Elise Blanchard, le monde des chamans, ou revisiterons l’univers de la bande dessinée à travers ses héroïnes filles. Une exposition que nous déclinerons en parlant héroïnes dans la littérature et écriture au féminin. Les médias conjugueront leurs talents sur une nouvelle scène médias tandis que nos scènes dédiées au polar, aux récits de voyage, aux lecteurs ados, à la philosophie, aux littératures africaines, arabes ou suisses se plieront en quatre pour vous séduire. Et nous accueillerons les héros contemporains que sont Bertrand Piccard, Frédéric Lenoir ou Joseph Joffo. Qui mieux que l’auteur du mythique Sac de Billes pour démontrer la puissance et l’éternité d’un simple livre? A bientôt !


Isabelle Falconnier

Présidente du Salon du livre et de la presse de Genève

Top