« Retour

Meet the... Libraires and the Diffuseur

10.05.17
Aux côtés de Christophe Jacquier (gérant Payot Rive Gauche, Genève), Véronique Overney (Librairie La Fontaine, Vevey) et Josée Cattin (directrice Interforum)

 

Déborah Perez, Filippo Della Croce et Thomas Flahaut nous livrent leurs impressions

Déborah Perez raconte son « épopée »

            « Le livre : son odeur, ses pages tournées, ses personnages qui nous laissent revenir à notre réalité quand les dernières lignes nous conduisent impitoyablement vers ce qui deviendra un souvenir. Ces caractères noirs sur fond blanc tranchent notre quotidien de rêveries, de romance ou nous offrent les délices du frisson. Pour que ce florilège d’émotions arrive jusqu'à nos attentes d'instants passionnés ou raisonnés, un autre aspect plus rationnel doit se déployer. Les libraires et les diffuseurs sont les héros indispensables dans la longue chaîne du livre. Ils me font penser un peu à Atlas qui doit porter la voûte céleste dans laquelle des milliers d’étoiles demandent à briller aux yeux des liseurs. À la manière de messagers, les représentants des diffuseurs défendent le catalogue de tel et tel éditeur suivant les objectifs désirés. Les libraires font leur choix et organisent les rayons en conséquence. La lueur d’espoir posée ainsi dans sa gondole tente de scintiller de toutes ses forces pour exister, car l’univers du livre est terrible. Les ventes font la loi et décident de l’avenir de l’ouvrage. On peut bien offrir quelques prédictions confiantes pour certains romans attendus, toutefois il arrive que le destin soit farceur et que la chance éclaire le goût des lecteurs… Il ne faut jamais l’oublier !


Deux libraires, Madame Véronique Overney, directrice de La Fontaine et du site lelivre.ch, ainsi que Monsieur Christophe Jacquier gérant de Payot Rive Gauche à Genève le racontent. Au milieu de cette symphonie, il y a le maestro, représenté ce soir-là par Madame Josée Cattin à la tête d’Interforum Suisse ; le diffuseur est le maillon indispensable pour la dispersion du livre, à lui de composer le meilleur argumentaire pour défendre les objectifs. Quand je les écoute, j’entends une épopée se dérouler avec ses plaisirs, ses devoirs et ses déceptions. Les informations affluent de toutes parts, le temps avance trop vite, il fait même des bonds pour préparer les sorties prochaines. Sitôt les ouvrages arrivés, ils sont déjà presque oubliés pour les nouveautés de la saison suivante ; un rythme effréné qui ne peut être tenu qu’avec la passion. Fort heureusement, il y a les coups de cœur qui font naître le sourire, les mots choisis du libraire qui guident un client, ces clins d’œil qui rappellent que derrière tout ce processus, des femmes, des hommes s’animent ardemment pour la littérature sous toutes ses facettes.

 

            Tout ceci me donne le tournis, je n’imaginais pas tous les aspects stratégiques, commerciaux, cette montagne d’efforts déployés par les uns et les autres. Mon roman appartient à cette aventure et j’ai conscience que sans tous ces maillons, il serait seulement des pages en attente de vie. À présent, dans un coin de mon esprit, mon travail d’écriture est relié à cette énergie. Mon « L’étoile de Lowilo » est là, dans ce merveilleux monde. Il ne tient pas qu’à moi de lui permettre d'exister. Je fais partie de la longue chaîne humaine unie par le même amour du livre. J’en retire de la force, de l’élan créateur. Et pour cela : Merci. »

 Déborah Perez

- - - - - - -


Ecrire, c'est une chose...

« Un grand merci à Isabelle Falconnier, Delphine Hayim et à tous ceux qui ont participé à la réalisation de cette boîte à outils. Ecrire c'est une chose, être publié c'en est une autre et promouvoir son travail un défi de plus. S'il est vrai qu'un livre n'existe véritablement dès le moment où il est lu, ce défi - peu séduisant pour certains - doit être relevé avec philosophie ! »

Filippo Della Croce

- - - - - - -


Lector in imaginatione

« Nous avons rencontré des éditrices,
Nous avons rencontré des distributeurs,
Nous avons rencontré des libraires,
Nous avons rencontré des femmes qui fabriquent et publient des livres,
Nous avons rencontré une femme qui distribue les livres (fabriqués et publiés par ces femmes)
                                 Chez une autre femme (et un homme) qui vend des livres.

 

Nous écrivons des livres,
Et si les éditrices, les distributeurs, les libraires lisent bien des livres, nous n’avons pas rencontré de gens qui ne font que lire ces livres.[1] Surtout, nous n’avons pas rencontré nos lecteurs — je parle pour moi, parce qu’ils n’existent pas encore.           

J’ai pu en parler un peu, du lecteur. Le fantasmer, le lecteur.
Comme je m’apprête à publier mon premier livre, le lecteur, je l’imagine. Il y avait déjà le lecteur modèle, le Lector in fabula de Eco, celui qui est dans l’histoire. Mais qui est-ce, ce lecteur dont le caractère se dessine une fois le texte imprimé, rendu solide et envoyé sous cette forme solide par l’éditrice chez le distributeur, chez le libraire ? Qui est-il, ce lecteur qui n’existe que dans l’attente que tous les lecteurs arrivent ? S’effacera-t-il devant le lecteur sous forme solide (celui qui a un corps et qui parle et qui lit vraiment), ou persistera-t-il, comme idéal éternellement déçu par le réel ?

Dans l’attente de la sortie de mon roman, je mange, je dors, je lis, je travaille, je me rase avec mon Lector in imaginatione[2]. C’est un compagnon particulièrement muet. »

Flahaut Thomas 

                     


[1] Je crois, moi, que ça devrait être une activité rémunérée, lecteur. Un travail. On pourrait négocier son temps de travail, cotiser pour sa retraite de lecteur. Là on s’arrêterait de lire, alors, à 65 ans, on ferait de l’apiculture, du culturisme plutôt que ça. On regarderait passer les abeilles.

[2] En espérant que j’ai bien fait de choisir l’ablatif. 

 

Autres

Nos jeunes auteurs se retrouvent au Salon du livre !
28.04.17

Nos jeunes auteurs se retrouvent au Salon du livre !

Aux côtés de Mélanie Chappuis, Fabienne Althaus Humerose et Philippe Duvanel

Meet the... Editeur
30.03.17

Meet the... Editeur

Aux côtés de Sophie Rossier (Ed. Favre) et Caroline Coutau (Ed. Zoé)

Les 10 auteurs
13.03.17

Les 10 auteurs

... dévoilés ici !

Meet the…
09.02.17

Meet the…

Découvrez les 6 rencontres

Top